Contactez-nous
Généalogie Privée              

Hiver 2020......Les Nouveautés sur le site :**SaintRomainlePuy-Histoire devient le site  Histoire de  GénéaPic-Forez......**Géologie de la terre **........Préhistoire......** L'époque contemporaine **..... 10 pages...30 VIDEOS en Ligne.....   sur la   .Seconde Guerre Mondiale (complète) dont le film exceptionnel " 6 Ans 12 Vies " en 10 épisodes  (cliquez sur un titres ) :   Jour J  : 6 Juin 1944   ,    Au bord de l'abime : Aout 1944,   Fin de partie : Hiver 1945,   Retour à la Paix : 1945,........; ect.................          ......    Merci de votre visite'
 
2ème Guerre Mondiale
Automne  1944
Six Ans Douze Vies
La guerre à distance
2ème GUERRE MONDIALE
Hiver  1945
"Six Ans 
Douze Vies
"
Gloire et Courrage
Au bord de l'abîme

 
2ème Guerre Mondiale
Novembre 1944
Mars 1945
Six Ans Douze Vies
FIN DE PARTIE

Une liberté chèrement payée
En France

La bataille des Ardennes
Les alliés ont débarqué en Normandie depuis le 6 juin 1944 et, à la suite de plusieurs semaines de combats intensifs et coûteux en vies humaines, les forces alliées sont rapidement parvenues aux frontières allemandes. Au mois d'août 1944, Paris est libérée, puis c'est au tour de Bruxelles et d'Anvers au mois de septembre 1944. La confiance règne côté allié, en témoignent les propos du maréchal Montgomery : "Sur tous les fronts, les Allemands mènent une campagne défensive. Actuellement, leur situation militaire et stratégique ne leur permet pas d'envisager la mise sur pied d'une quelconque offensive de grande envergure." Une situation insupportable pour Hitler, fermement convaincu qu'il peut encore surprendre ses assaillants. C'est ainsi qu'il entreprend, dans le plus grand secret, d'élaborer une contre-attaque massive à travers les Ardennes, et ce, malgré une atmosphère de défiance croissante avec son état-major et ses conseillers à la suite de l'attentat manqué du 20 juillet 1944.
Le 16 décembre 1944, Hitler lance sa dernière grande offensive. Son objectif : stopper les Alliés qui avancent par l'ouest vers l'Allemagne.

La bataille des Ardennes qui se joua en 6 semaines du 16 décembre 1944 au 26 janvier 1945 est un résumé parfait de ce qui s'est déroulé au cours de la seconde guerre mondiale. Une attaque éclair imprévisible, de type Blitzkrieg, une percée spectaculaire, un écrasement des divisions adverses puis l'organisation d'une défense et d'une contre-attaque alliée et finalement la défaite des armées de Von Rundstedt nommé par Hitler pour diriger cette opération de grande envergure.

  Afficher l'image d'origine

12 Avril 1945: Mort de Roosevelt

C'est moins d'un mois avant la fin de la Seconde guerre mondiale que meurt Franklin Roosevelt, à 63 ans. Le 32e président des Etats-Unis, au pouvoir pendant plus de 12 ans, aura marqué durablement l'histoire du XXe siècle.
 
En Europe

Le système concentrationnaire nazi (voir également : 1942 1943 à la dure et la fin du film SIX ans 12 vies)

Le système concentrationnaire et les camps d’extermination ont duré aussi longtemps que la puissance nazie ; ils se sont effondrés en même temps qe la Wehrmacht.
 
Rappel  : Le « point d’orgue » est atteint lors de la mise en place définitive de la décision d’extermination, la conférence de Wannsee, réunie le 20 janvir 1942 à Berlin. Il s’agit d’organiser l’évacuation de l'ensemble des Juifs européens (estimés à 11 millions) vers les territoires de l'Est, l’élimination de la plus grande partie d’entre eux par le travail (constructions de routes, d’usines, de fortifications, travaux en forêt, dans les mines…) et le « traitement » des autres « de manière à ne pas pourvoir former comme cela a été le cas au cours de l'histoire, le noyau d'une renaissance juive »…

Ainsi une quinzaine de hauts dignitaires du régime organisent, selon le désir du Führer et l’ordre de Himmler, l’acheminement de tous les Juifs des pays occupés vers les camps d’extermination polonais. Les premiers convois formés en Allemagne sont d’ailleurs déjà en route. Ils se multiplient un peu partout à partir du printemps 1942, alors que Belzec, Sobibor et Treblinka se mettent en route. La machine était désormais lancée. Elle va fonctionner à plein rendement jusqu’à l’automne 1944.

AUTOMNE 44: A l’est, au premier semestre 1944, l’Armée Rouge a chassé les Allemands de Russie et s’empare de la Pologne Orientale. Les camps situés le plus à l’Est sont libérés en juillet 1944, alors que les centres de mise à mort ont été détruits et rasés par les Allemands eux-mêmes (Belzec en mars 1943, Sobibor en octobre 1943, Treblinka en novembre 1943). Mais le 1 août 1944, l’armée Rouge s’arrête devant Varsovie et stoppe son offensive : la ville en effet vient de se révolter. Staline, qui considère les patriotes polonais comme un obstacle à une soviétisation future de la Pologne, laisse les Allemands écraser la révolte et raser la ville…
L’offensive russe ne reprend qu’à la fin de 1944, beaucoup trop tard pour porter secours à des milliers de « Häftlinge »… Elle ne s’arrêtera désormais qu’à Berlin
 
 

Les résistants de Varsovie se soulèvent

Le 1er août 1944, à Varsovie, la résistance intérieure polonaise, déclenche un soulèvement contre l'occupant allemand.

Amère désillusion

Après cinquante-huit mois de terreur nazie, les premiers signes de la débâcle allemande donnent des ailes aux habitants de la capitale et donc aux militants d'une armée du peuple en symbiose avec toutes les couches de la nation. L'arrivée des troupes soviétiques se fait par ailleurs imminente et Radio-Moscou presse le «peuple frère» de prendre les armes en lui promettant le soutien de l'Armée rouge.

Un moment déstabilisés par l'insurrection, les Allemands dépêchent des renforts massifs tandis que les Russes, parvenus de l'autre côté de la Vistule, reçoivent l'ordre d'attendre que les insurgés se fassent anéantir. Les aérodromes sous contrôle soviétique sont même fermés pour empêcher tout secours occidental.

Restés maîtres des faubourgs, les SS y accomplissent en représailles des horreurs rarement égalées dans l'histoire, rassemblant les civils dans les caves des immeubles et y mettant le feu, égorgeant ou mitraillant les malades et le personnel des hôpitaux : du 5 au 7 août, plus de 50.000 habitants du seul quartier de Wola sont ainsi massacrés.

Les insurgés tiennent pendant soixante-trois jours. Certains bastions ne se sont toujours pas rendus quand la capitulation est ordonnée le 2 octobre, après 63 jours de combat. Les membres de l'AK sont emmenés en captivité en Allemagne.

Quant aux civils, terrés depuis deux mois dans les caves, en proie à la faim, à la soif et aux épidémies, ils sont évacués manu militari et, pour nombre d'entre eux, déportés. Le bilan de la bataille de Varsovie, entre 220.000 et 250.000 morts en deux mois et une capitale rasée à 85%, est l'un des plus lourds du second conflit mondial.

Le 17 janvier 1945, cinq mois après le début de l'insurrection, l'Armée Rouge se décide à entrer dans la capitale polonaise. Il ne s'y trouve plus personne susceptible de contester l'autorité des nouveaux occupants. Les communistes polonais n'ont aucune peine à s'installer au pouvoir.

Le 27 janvier 1945, tout en repoussant devant elles la Wehrmacht, les troupes soviétiques découvrent le camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, à l'ouest de Cracovie (Pologne), aujourd'hui le plus emblématique des camps nazis. Accueillies par 7000 détenus survivants, elles ont la révélation de la Shoah. Environ un million cent mille Juifs sont morts à Auschwitz-Birkenau, auxquels s'ajoutent environ 300.000 non-Juifs.

Dans le Pacifique

Automne 1944... le Japon lance ses premières missions suicides

le « code de conduite du combattant » publié en janvier 1941 par le ministre de l'Armée Tojo Hideki : « Il n'y a pas de plus grande honte que de tomber vivant aux mains de l'ennemi... »

Le 9 juillet 1944, sur l'île de Saipan, les assaillants américains assistent effarés au suicide non seulement des combattants ennemis mais aussi des îliens qui se jettent par familles entières du haut des falaises.
C'est le 19 octobre 1944 que le vice-amiral Onishi Tajukiro a décidé de créer sous le nom de Shinpu ou Kamikaze (« vent divin ») un nouveau groupe aérien dont le but serait de permettre à des avions portant une bombe de 250 kg de s'écraser sur les navires ennemis. À la fin 1944, quand la défaite est devenue inéluctable, l'état-major japonais a recruté les premières « unités spéciales d'attaque ». Rien moins que des bombes humaines lancées contre les navires de guerre américains.

USS Belleau Wood touché par un Kamikaze -  

 
8ème et 9ème Partie du Film  
Six Ans - Douze Vies (suite)
Ce film retrace l'histoire réelle durant 6 Années de 12 destins........... 12  VIES  ( leur carte d'identité) les précédents épisodes sont à voir sur les pages précédentes et suivantes de ce site  internet. Elles témoignent très fidèlement tous les aspects de cette guerre Mondiale (Europe et Pacifique) à travers le destin REEL de 12 Soldats Alliés, certains morts au combat et pour d'autres, Vétérans aujourd'hui.
 
8ème Partie du Film
"Six Ans - Douze Vies" 
"Gloire et courage" : printemps 1945

 
7 - Automne 1944- Novembre 1944
- La guerre à distance
9 - Janvier 1945- 12 Avril 1945
- Au bord de l'abime
10 - 12 Avril 1945- Octobre 1945
- Fin de partie
Le film que vous allez voir contient des images rares tournées pendant le seconde guerre mondiale et retrouvées après un travail de recherche de 2 ans mené à l'échelle mondiale.
La plupart n'ont encore pratiquement jamais été diffusées (2011). Elles font l'objet d'une restauration numérique qui a permis de rétablir leur couleur d'origine.
Toutes ces images sont authentiques .


Attention
Certaines d'entre elles peuvent choquer les enfants et  les plus sensibles d'entre nous.
9ème Partie du Film
"Six Ans - Douze Vies" 
"Au bord de l'abime" : Mars 1945

 
Le film que vous allez voir contient des images rares tournées pendant le seconde guerre mondiale et retrouvées après un travail de recherche de 2 ans mené à l'échelle mondiale.
La plupart n'ont encore pratiquement jamais été diffusées (2011). Elles font l'objet d'une restauration numérique qui a permis de rétablir leur couleur d'origine.
Toutes ces images sont authentiques .


Attention
Certaines d'entre elles peuvent choquer les enfants et  les plus sensibles d'entre nous.