Contactez-nous
Généalogie Privée              

Hiver 2020......Les Nouveautés sur le site :**SaintRomainlePuy-Histoire devient le site  Histoire de  GénéaPic-Forez......**Géologie de la terre **........Préhistoire......** L'époque contemporaine **..... 10 pages...30 VIDEOS en Ligne.....   sur la   .Seconde Guerre Mondiale (complète) dont le film exceptionnel " 6 Ans 12 Vies " en 10 épisodes  (cliquez sur un titres ) :   Jour J  : 6 Juin 1944   ,    Au bord de l'abime : Aout 1944,   Fin de partie : Hiver 1945,   Retour à la Paix : 1945,........; ect.................          ......    Merci de votre visite'
    2ème Guerre Mondiale
Printemps 45
Six Ans Douze Vies
Fin de Parte
2ème GUERRE MONDIALE
 Retour à la Paix

2ème Guerre Mondiale

Retour 1933

 
 

Mardi 8 Mai 1945 déclaré Jour de la victoire en Europe

Ce jour est appelé par les anglophones le Vee-Day-Europe
L'amiral Dönitz, désigné par Hitler comme son successeur, ainsi que son état-major, ont compris que toute résistance est vaine. Dönitz consacre son énergie à ce que les troupes allemandes se rendent aux Alliés occidentaux et non aux Soviétiques, avant tout pour que les prisonniers allemands soient traités selon les conventions internationales, et non massacrés ou déportés en Sibérie. Aussi souhaite-t-il des capitulations partielles à l'ouest et la poursuite des combats à l'est afin de soustraire à l'emprise de l'Armée rouge autant de troupes que possible et de rapatrier le maximum de population.

C'est donc le , à h 41, que la reddition de l'armée allemande est signée à Reims dans une salle du Collège technique et moderne (actuel lycée Roosevelt) abritant le Supreme Headquarters Allied Expeditionary Force, par le maréchal allemand Alfred Jodl, en présence des généraux américains Walter B. Smith et Eisenhower, du général français François Sevez et du général soviétique Sousloparov, les combats devant cesser le à 23 h 1. L'acte signé est purement militaire.

Ceci provoque la fureur de Staline qui veut que la capitulation de l'Allemagne soit signée dans sa capitale, à Berlin, où les soldats de l'Armée rouge règnent en maîtres. Les journalistes occidentaux répandent rapidement la nouvelle de la capitulation, précipitant ainsi les célébrations. Les combats continuent cependant sur le front de l'Est.

L'exigence de Staline est honorée et une nouvelle signature a lieu le , dans la nuit du au à h 16 heure russe (23 h 16 heure de l'Ouest), dans une villa de Karlshorst, quartier général du maréchal Georgi Joukov dans la banlieue Est de Berlin









 
 

Mardi 2 Septembre 1945 déclaré Jour de la victoire sur le Japon

Ce jour est appelé par les anglophones le Vee-P-Day

Le jour de la victoire sur le Japon - en anglais Victory over Japan Day aussi connu comme Victory in the Pacific Day, V-J Day ou V-P Day - est le nom donné par les Anglophones au jour ou le Japon capitula, mettant fin à la Seconde Guerre mondiale et par la suite aux dates anniversaire de cet évènement. Ce terme à la fois été donné au jour de l'annonce par le Japon de sa capitulation - l'après-midi du au Japon, et à cause du décalage horaire, au quand cela fut annoncé aux États-Unis - mais aussi le quand la capitulation fut signée, mettant fin officiellement à la Seconde Guerre mondiale.

Le 15 août est le jour officiel de la victoire pour le Royaume-Uni alors que les États-Unis le commémorent le 2 septembre, date à laquelle la cérémonie officielle de capitulation s'est tenue sur l'USS Missouri en baie de Tokyo. Au Japon, le 15 août est connu comme "Jour de mémoire pour la fin de la guerre" . Le nom officiel de cette journée est cependant "le jour pour le deuil des morts à la guerre et de prière pour la paix" . Ce nom officiel fut adopté en 1982 par une ordonnance du gouvernement japonais. Le 15 août est commémoré comme "Jour de la Libération" en Corée.
À 12 h  le 15 août, le discours enregistré de l'empereur qui lit le rescrit impérial sur la cessation de la guerre, :

« ... Bien que chacun ait fourni ses meilleurs efforts – en dépit des vaillants combats menés par nos forces militaires et navales, de la diligence et de l'assiduité de nos serviteurs et dévouement de nos cent millions de sujets – la guerre a suivi son cours, mais pas nécessairement à l'avantage du Japon, tandis que les tendances générales prévalant dans le monde se sont toutes retournées contre ses intérêts.

En outre, l'ennemi a mis en œuvre une bombe nouvelle d'une extrême cruauté, dont la capacité de destruction est incalculable et décime bien des vies innocentes. Si nous continuions à combattre, cela entraînerait non seulement l'effondrement et l'anéantissement de la nation japonaise, mais encore l'extinction complète de la civilisation humaine.

Cela étant, comment pouvons-nous sauver les multitudes de nos sujets ? Comment expier nous-mêmes devant les esprits de nos ancêtres impériaux ? C'est la raison pour laquelle nous avons donné l'ordre d'accepter les termes de la Déclaration commune des Puissances.

Les maux et les douleurs auxquels notre nation sera soumise à l'avenir vont certainement être immenses. Nous sommes pleinement conscients des sentiments les plus profonds de vous tous, nos sujets.

Cependant, c'est en conformité avec les décrets du temps et du sort que nous avons résolu d'ouvrir la voie à une ère de paix grandiose pour toutes les générations à venir en endurant ce qui ne saurait être enduré et en supportant l'insupportable. »