Contactez-nous
Membres                   

Hiver 2017......Les Nouveautés sur le site :**Histoire des Quartiers..... Le Bost/Les Cités......: ** L'époque contemporaine **..... 10 pages...30 VIDEOS en Ligne.....   sur la   .Seconde Guerre Mondiale (complète) dont le film exceptionnel " 6 Ans 12 Vies " en 10 épisodes  (cliquez sur un titres ) :   La Folie d'un Homme 1933/1939   ,    Les années noires 1939/1940 ,   Le Crépuscule 1941/1942,   A la dure 1942/1943, Issue sanglante 1943/1944 ; ect.................          ......    Merci de votre visite'
 
2ème Guerre Mondiale
1942-1943
Six Ans Douze Vies
à la dure
2ème GUERRE MONDIALE
 1943
"Six Ans 
Douze Vies
"
issue sanglante
2ème Guerre Mondiale
Printemps 1944

Six Ans Douze Vies
au poste de combat

" Ce n'est pas la fin.... Ce n'est même pas le commencement de la fin.... Mais, c'est peut-être la fin du commencement. "  de Winston Churchill Extrait de discours - 10 Novembre 1942


 L'année 1943 a été sans doute la plus importante de la guerre.

Cette année-là, en effet, tout bascule. Les Allemands sont battus à Stalingrad, les Japonais reculent en Asie, les troupes italo-allemandes sont chassés d'Afrique du Nord, avant d'être contraintes au recul, sur le territoire italien lui-même. D'autre part, un gouvernement français se met en place à Alger, sous la présidence commune des Généraux de GAULLE et GIRAUD. Il s'agit du Comité Français de Libération Nationale (C.F.L.N.) regroupant sous son autorité, les territoires constituant l'empire colonial, le C.F.L.N. fait entrer dans la guerre des forces armées importantes.
En métropole, Jean MOULIN organise l'unification des mouvements de résistance et préside la première réunion du Conseil National de la Résistance (C.N.R.). Les maquis se développent, les attentats et les manifestations deviennent plus nombreux, la diffusion de la presse clandestine prend de l'ampleur. Mais en retour, la répression des Allemands et de Vichy s'intensifie.
1943 est donc, pour la France, l'année d'une nouvelle mobilisation contre l'ennemi. Par réaction contre les exactions allemandes, par désir d'échapper au S.T.O., par amour de la liberté et par souci de l'indépendance nationale, le pays peu à peu se mobilise à nouveau contre l'occupant. Il se dresse contre les nazis mais aussi contre Vichy, soumis aux consignes et volontés allemandes". A l'évidence, tout montre qu'en 1943, les Français se préparent à contribuer largement à leur libération.

En Europe   Dans le Pacifique
En Raccourci
  • Janvier : le général Joukov prend le commandement des opérations à Stalingrad. Hitler proclame la « guerre totale » et ordonne à ses troupes de se battre à mort contre les soviétiques pour tenir la ville .
  • Février : reddition de la VIe armée allemande de Paulus à la bataille de Stalingrad (débutée en novembre 1942). Cette défaite est la première des Allemands en Europe.
  • Avril : la Royal Air Force bombarde les usines Krupp à Essen ainsi que les usines Renault de Boulogne-Billancourt. Soulèvement du ghetto de Varsovie.
  • 21 juin : Arrestation de Jean Moulin, Raymond Aubrac, 
  • Juillet : Jean Moulin, chef de la Résistance française, meurt dans le train qui le transportait vers l'Allemagne, Débarquement des forces anglo-américaines en Sicile. Des avions britanniques et canadiens bombardent Hambourg la nuit, les Américains le jour. Août :soulèvement des prisonniers du camp de Treblinka.  La Sicile est conquise par les Américains. Les Soviétiques reprennent Kharkov. La contre-offensive russe est ininterrompue sur tous les secteurs : Ukraine, Crimée, Carélie, Prusse-Orientale, Silésie.
  • Septembre : débarquement allié en Italie du Sud - Début de la campagne d'Italie. L'armistice secret signé le 3 septembre entre Italiens et Alliés est rendu public le 8. Déclenchement de l'insurrection en Corse, conduisant à la libération de l'île après un mois de combat. L’insurrection d’Ajaccio fait de cette ville et de la Corse, « le premier morceau libéré de France », 
  • Octobre : Entrée dans Naples de la Ve armée américaine. Les Allemands ont incendié la ville avant de l’évacuer. Premier heurts entre les forces allemandes et des groupes de partisans  en Lombardie.
  • Novembre : l’Armée rouge entre dans Kiev évacuée par les Allemands.
  • Décembre (Italie) : début des combats dans le secteur du mont Cassin.
 
Au début de l'année 1943, le Japon, bien que blessé, dispose encore d'un vaste empire gorgé de richesses. Cependant, les faiblesses japonaises deviennent de plus en plus patentes. L'industrie japonaise est incapable de remplacer les appareils, les porte-avions et surtout les pilotes perdus en 1942.
La progression américaine est très lente du fait de la résistance fanatique des Japonais qui défendent chaque île jusqu'au dernier homme, de la rudesse du climat et du relief et de l'étirement des lignes de communication et de ravitaillement. Les îles Aléoutiennes occupées par les Japonais depuis avril 1942 sont libérées durant l'été 1943.
En novembre, la reconquête des îles Gilbert commence, mais la résistance japonaise est féroce. Pour prendre le minuscule atoll de Tarawa, 1 000 soldats américains sont tués et seuls 16 soldats japonais sont faits prisonniers sur une garnison de 4 200 hommes. Ces pertes scandalisent l'opinion publique américaine mais la bataille permit de perfectionner les tactiques de débarquement.
Le 14 avril 1943, le commandant en chef de l'armée japonaise, l'amiral Isoroku Yamamoto est tué lorsque son appareil est abattu par des chasseurs américains. Le Japon perd ainsi son meilleur officier supérieur.

Le cuirassé japonais Musashi, transportant les centres de l'Amiral Yamamoto, commandant en chef de la flotte combinée japonaise arrive à Tokyo, au Japon.

 

En France: La résistance gagne la partie

À la suite des défaites allemandes de El Alamein et Stalingrad , les Français commencent à reprendre espoir et les mouvements de résistance connaissent une affluence relative. La motivation des jeunes Français est accrue par le refus d'aller travailler en Allemagne au titre du STO (Service du Travail Obligatoire) imposé par Laval en février 1943.

Apparaissent les premiers maquis . Ce sont des petits groupes armés qui effectuent des missions de sabotage ou même des opérations de guerilla. Ils comptent un total de 30.000 à 40.000 résistants. Les actions de ces maquisards gênent de façon notable les Allemands mais les violences des miliciens français au service de l'occupant tendent à en annuler le bénéfice. Les actions sont disparatres et necessitent l'union.
Le 27 mai 1943, malgré l'opposition d'Henri Frenay, Jean Moulin met en place un Conseil national de la Résistance (CNR) inféodé au général de Gaulle.
Pourtant le 21 juin 1943, survient l'un des épisodes les plus dramatiques de la Résistance. C'est l'arrestation à Calluire, une petite ville proche de Lyon, de huit chefs du Conseil National de la Résistance, y compris Jean Moulin, qui mourra quelques semaines plus tard du fait de ses tortures.


moulin

Une icône de la Résistance:

Jean MOULIN

Depuis le transfert de ses cendres au Panthéon, le 19 décembre 1964, cette victime de la barbarie nazie, morte sous la torture en gare de Metz le 8 juillet 1943, à 44 ans, est devenue le symbole de la Résistance française.
Le premier acte de résistance de Jean Moulin remonte au 17 juin 1940, date à laquelle il refuse de signer sous la menace un document émanant des autorités allemandes, le sommant, en sa qualité de préfet de la Ville de Chartres, de faire endosser aux troupes sénégalaises de l'armée française la responsabilité de crimes perpétrés sur des civils. L'affaire se solde par une tentative de suicide, dont il réchappe. Il s'envole pour Londres en septembre 1941 pour se mettre au service du général de Gaulle. Conquis par sa personnalité, ce dernier le nomme son représentant personnel en zone libre et le charge d'unifier sous son autorité la Résistance sur le territoire français.
Rencontrer les responsables des mouvements de résistance, neutraliser les rivalités politiques et personnelles, coordonner leur action, asseoir la légitimité du général, tels sont ses objectifs lorsqu'il est parachuté en Provence le 2 janvier 1942. Le 27 janvier 1943 Il crée le Comité directeur des Mouvements unis de Résistance (MUR), puis en mai le Comité national de la Résistance, qui lors de sa première réunion, le 27 mai à Paris, légitime de Gaulle comme seul chef politique de la France résistante.
Trahi le 21 juin 1943 à Caluire, dans la banlieue lyonnaise, torturé à la prison Montluc de Lyon, Jean Moulin meurt en gare de Metz sans livrer le moindre secret, dans le train qui le conduit en Allemagne.

Afrique du Nord/Italie: La liberté vient du Sud
La guerre du désert est un épisode de la Seconde Guerre mondiale généralement traité à part compte tenu de sa chronique et de sa durée. Elle oppose l'armée coloniale libyenne de l'Empire italien à la huitième armée britannique gardant l'Égypte ; les forces de l'Axe sont bientôt reconfigurées sous l'égide du Deutsches Afrika Korps. La guerre du désert proprement dite est prolongée par la campagne de Tunisie, et s'achève par la prise de contrôle de l'Afrique du Nord par les Alliés. Ensuite ce sera la dure Campagne d'Italie......

Avant 1943: La guerre du désert 1940-1942

 
 

La Guerre du désert connaît trois étapes : commencée par les Italiens sur un principe colonial visant à restaurer la primauté d'un empire néo-romain sur le bassin méditerranéen par la jonction de la Libye avec l'Abyssinie, colonie italienne matée dans le sang, elle se poursuit par une intervention du corps expéditionnaire allemand visant à ouvrir l'accès aux champs pétrolifères du Moyen-Orient une fois brisé le verrou britannique du Caire.
Erwin Rommel est officiellement mandaté le 6 février 1941. Le , il repousse les troupes britanniques de la Libye jusqu'aux frontières de l'Égypte. Le 26 mai, il lance la sixième campagne de Libye, assiégeant Tobrouk du 10 avril au 9 décembre.
En 1942, Rommel attaque en direction du canal de Suez. L'offensive de l'Afrika Korps, lancée le 1er juillet, conduit Rommel à 90 km d'Alexandrie, mais ne lui permet pas de percer les lignes britanniques. Il s'ensuit une série de contre-attaques de part et d'autre, pendant tout le mois de juillet, qui ne procurent pas d'avantage décisif aux belligérants.

Automne 1942: La campagne de Tunisie
  Opération Torch est le nom de code donné au débarquement des Alliés le en Afrique française du Nord (protectorat du Maroc et départements français d'Algérie).  La prise d'Alger se fait en un jour grâce à la Résistance française, alors qu'à Oran et au Maroc, les généraux du régime de Vichy accueillent les Alliés à coups de canon, tout en livrant la Tunisie (alors sous protectorat) aux Allemands sans aucune résistance, déclenchant ainsi la campagne de Tunisie. Le 11 novembre au matin, l’armée Française d’Afrique cesse ces combats absurdes et se range enfin tout entière au côté des Alliés. Le 19 novembre, une semaine plus tard, mais une semaine trop tard, tant à cause de la “résistance” initiale française aux débarquements anglo-saxons que des errements stratégiques du haut commandement allié, qui a négligé d’investir dans un même mouvement les côtes tunisiennes, l’armée d’Afrique reprend le combat contre ses seuls véritables ennemis depuis l’armistice dramatique de juin 1940 : l’Allemagne hitlérienne et l’Italie mussolinienne. La campagne de Tunisie commence.
Après une série de flux et de reflux (double ligne blanche sur la photo= Janvier et mars 1943, ligne noire=fevrier 1943), Montgomery lance une attaque majeure, baptisée Opération Pugilist,  mais une contre-attaque déterminée par la 15e Panzerdivision  rétablit la ligne le 22.
Le 26 Mars , le général Brian Horrocks (à la tête du Corps X britannique), contourne les monts Matmata, traverse la vallée de Tebaga et prend la ville d'El Hamma à la pointe nord de la ligne.
Avec le meilleur ouvrage défensif de la région aux mains des Britanniques et sans aucun signe de ralentissement de la 8e armée, Rommel retourne en Allemagne pour essayer de convaincre Hitler d'abandonner la Tunisie et de replier l'Afrika Korps en Europe. Hitler refuse et Rommel est mis sur la touche.
La dernière étape pour libérer la Tunisie commence en avril 1943. Le 7 mai, l'armée britannique entre enfin à Tunis et l'infanterie américaine à Bizerte.
Six jours plus tard, la dernière tentative de résistance de l'Axe en Afrique s'achève avec la reddition de plus de 168 000 combattants.Environ 250 000 soldats de l’Axe sont faits prisonniers. Les Alliés comptent plus de 60 000 tués, blessés ou disparus, dont 10 000 Français sur les quelque 75 000 engagés.



 
 
 
6 semaines plus tard, c'est le débarquement en Sicile.

L'opération amphibie eut lieu le 10 juillet sur la pointe sud-est de l'île. Huit divisions débarquèrent le premier jour sans rencontrer de véritable résistance de la part des forces de l'Axe. En effet, une tempête ayant fait rage dans la nuit précédant l'assaut, les Italiens avaient relâché leur surveillance côtière.
Montgomery comptait s'emparer rapidement de Messine pour empêcher l'arrivée des renforts en provenance de la pointe de la botte italienne. Il fut bloqué dans la plaine de Catane, tandis que Patton progressait rapidement vers l'ouest de l'île. Palerme fut prise le 22 juillet après de sanglants combats.
Le 3 septembre 1943 Montgomery franchit discrètement le détroit entre Messine et Reggio de Calabre, puis ses troupes commencèrent à avancer à travers les montagnes de la pointe de la botte.
Le 12 septembre, Mussolini arrêté le 24 Juillet et placé en résidence surveillée dans un hôtel des Abruzzes, était libéré sur ordre d'Adolf Hitler, lors d'une opération commando.
L'objectif des Alliés était d'atteindre Rome. Fin  1943 les Alliés allaient batailler sur la ligne Gustav et le Monte Cassino.

 
 
 

Stalingrad
Les troupes allemandes de l''opération Barbarossa, lancée le 22 juin 1941 contre l'URSS, épuisées, mal équipées pour une guerre hivernale avaient été
stoppées après l'hiver 1941. Le plan bleu, option retenue par les Allemands devait reprendre l’offensive à l'été 1942, Les attaques soviétiques sont à nouveau constamment stoppées grâce à l'intervention de la Luftwaffe. La 6ème Armée allemande se retrouve bientôt à une quinzaine de kilomètres à l'ouest de Stalingrad,
A Moscou, le 28 juillet 1942, Joseph Staline publie son Ordre du jour n°227: "Plus un pas en arrière!"
Le 19 novembre 1942, le jour du déclenchement de l'opération Uranus, après trois mois de carnage et d'avance lente et coûteuse, les Allemands contrôlent 93% de la ville et ont atteint la Volga en deux endroits différents, coupant ainsi ce qui reste de la 62ème Armée soviétique en trois minuscules poches de résistance, acculées sur la rive occidentale de la Volga: la Colline Mamayev, l'Usine Barricade et la "Raquette de Tennis".
L'opération Uranus est le nom de code de l'offensive soviétique visant à l'encerclement des forces de l'Axe dans la "Poche de Stalingrad", elle permit l'encerclement d'entre 250 000 et 300 000 soldats de l'Axe dans une zone large de 50 km et longue de 40 km (À l'intérieur de la poche se trouvaient environ 100 chars, 2 000 pièces d'artillerie et 10 000 camions).
Subissant l'opération Uranus, Novembre et Décembre 1942 furent fatals aux Allemands, Ordres et contre-ordres, désorganisation, entêtement du Furher feront que bientôt
les soldats de Von Paulus seront menacé de famine et physiquement à bout de force. Un grand nombre d'entre-eux meurt de froid et/ou de faim. Le manque de munitions et de vêtements d'hiver se fait également cruellement sentir. Au prix de terribles combats dans les décombres, où on se bat pour chaque bâtiment en ruine, et parfois même pour un étage, les Soviétiques réduisent petit à petit la poche allemande. Le 26 janvier, celle-ci est coupée en deux.
Le 30 janvier 1943, pour le dixième anniversaire de son arrivée au pouvoir, Adolf Hitler élève Paulus au rang de Feldmaréchal. Ce même jour, les forces soviétiques ont encerclé son quartier-général installé dans les ruines d'un magazin d'Etat GUM.
Le jour suivant, 31 janvier 1943, c'est la fin. Paulus doit capituler. Ce qui reste de sa 6ème Armée, 91000 affâmés, blessés ou malades (dont 3000 Roumains), sur un effectif total de 360000 hommes six mois plus tôt, déposent les armes. Les Soviétiques capturent 22 généraux ou officiers supérieurs allemands. A cette nouvelle, Hitler entre dans un terrible accès de colère et condamne la famille du commandement de la 6ème Armée allemande à l'infâmie et au déshonneur.

Le 2 février 1943, la reddition du 11ème Korps de la 6ème Armée allemande du général Karl Strecker, deux jours après celle de Paulus, marque la fin définitive de la résistance allemande dans les ruines de la ville.
Six Ans - Douze Vies (suite)
3ème Partie du Film
"Six Ans - Douze Vies" 
"Issue sanglante": 1943

C'est l'histoire réelle durant 6 Années de 12 destins........... 12  VIES
 
Le film que vous allez voir contient des images rares tournées pendant le seconde guerre mondiale et retrouvées après un travail de recherche de 2 ans mené à l'échelle mondiale.
La plupart n'ont encore pratiquement jamais été diffusées (2011). Elles font l'objet d'une restauration numérique qui a permis de rétablir leur couleur d'origine.
Toutes ces images sont authentiques .


Attention
Certaines d'entre elles peuvent choquer les enfants et  les plus sensibles d'entre nous.
 
 


Vos commentaires